Bonsaï : une sculpture de la nature

Découvert par les Européens en 1878 lors de l’exposition universelle de Paris, le bonsaï est très apprécié pour son côté esthétique. Il séduit mais attention, l’art du bonsaï n’est pas accessible au premier venu !


Le bonsaï, plus qu’un arbre miniature


Un bonsaï est « simplement » un arbre en pot artificiellement nanifié grâce à des tailles répétées au niveau des racines et des branches et par le pinçage fréquent des nouvelles pousses.


L’art du bonsaï est un art délicat et difficile car il faut garder les arbres en format miniature tout en leur donnant une forme artistique.


Intérieur ou extérieur ?


Certains bonsaïs se plaisent uniquement à l’extérieur et d’autre à l’intérieur. Choisissez bien suivant ce paramètre lors de votre achat. Si vous optez pour un bonsaï d’intérieur, préférez l’acheter à la fin de l’hiver.


Pour un arbre feuillu d’extérieur choisissez-le au début du printemps pour vous assurer qu’il possède de nombreux bourgeons. Pour les arbres fruitiers, évitez les périodes de floraison et de fructification et choisissez plutôt la période de maturation des fruits. Pour les conifères, il n’y a pas de période de prédilection.


Amateurs, attention !


Le bonsaï est l’une des plantes les plus difficile à entretenir. Si vous souhaitez acheter votre premier bonsaï, privilégiez les plantes simples comme le ficus pour l’intérieur et évitez à tout prix les variétés rares. L’idéal est de l’acheter en magasin spécialisé où un vendeur passionné saura vous conseiller.


Tous les arbres ou presque, peuvent être déclinés en bonsaïs : il suffit d’être très patient et d’avoir la main verte !


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *