Les tigres n’ont pas dit leur dernier mot !

Si les espèces animales sont de plus en plus menacées par l’Homme, certaines exceptions redonnent un peu d’espoir. Pour la première fois en un siècle, le nombre de tigres sauvages a augmenté selon des organisations protectrices des animaux.

 
 

Pour la première fois depuis 1900 le nombre de tigres est en hausse. Image du domaine public.

Pour la première fois depuis 1900 le nombre de tigres est en hausse. Image du domaine public.

Bonne nouvelle du côté des gros félins ! « Pour la première fois après des décennies de recul, le nombre de tigres augmente », a déclaré le directeur général de WWF International, Marco Lambertini. Pour la première fois depuis 1900, le nombre de tigres est en hausse, passant d’un score historiquement bas de 3 200 tigres dans le monde en 2010 à 3 890 actuellement, selon les données les plus récentes compilées par le WWF et le Global Tiger Forum. La population serait principalement en hausse en Inde, en Russie, au Bhoutan et au Népal, notamment grâce à la création d’aires protégées et de patrouilles antibraconnage. Avec ses réserves réparties sur ses 18 Etats, l’Inde abrite 2 226 tigres, soit plus de la moitié de ceux présents dans le monde. Cependant, les spécialistes appellent à la prudence car ces chiffres « peuvent être le résultat de l’amélioration des méthodes de comptage » comme le souligne Renaud Fulconis, directeur de l’ONG française Awely, des animaux et des hommes, qui lutte contre le commerce illégal de tigres.

 
 
Classé « en voie d’extinction » sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature, le tigre est principalement menacé par les activités humaines : la déforestation et le braconnage. L’Asie est particulièrement intéressée par les vertus qu’elle prête aux différentes parties du corps de l’animal. La déforestation, la déconstruction de la Nature a également perturbé la vie des tigres qui ont vu 93 % de leur habitat naturel disparaître en un siècle. Toutes ces activités humaines ont fait dramatiquement chuter le nombre de tigres, passant de 100 000 en 1900 à 3 890 aujourd’hui.

 
 
Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *