Le cercueil en carton : partir en laissant un monde meilleur

Parce que la mort fait partie de la vie, les questions funéraires doivent se poser sans tabou. S’il est difficile de visualiser sa mort, anticiper certains aspects de ses funérailles permet de soutenir ses proches le moment venu. Crémation ou inhumation, choix du cercueil, endroit choisi pour disperser les cendres, cérémonie religieuse ou civile sont autant de questions auxquelles les proches n’ont pas forcément les réponses. Concernant le choix du cercueil, une solution alternative, écologique et économique est possible : le cercueil en carton.

Le cercueil en carton est une véritable alternative écologique et économique

Le cercueil en carton est une véritable alternative écologique et économique

Avec des prix allant de 100 euros à 600 euros, les cercueils en cartons sont incomparablement moins chers que les cercueils en bois massif, dont le coût varie entre 800 euros et 3000 euros. Si certains associent un prix faible à un manque de qualité, d’autres sont conscients que cela ne représente en rien l’amour porté à la personne disparue.

 
 

Laisser son empreinte…de manière écologique

 

Avec un carton en fibre naturelle de papier recyclé, de la colle à base d’amidon de maïs et de pomme de terre et des encres aqueuses, le cercueil en carton est entièrement composé de matières naturelles. De plus, sa fabrication nécessite huit fois moins de bois qu’un cercueil traditionnel. Si le cercueil en carton est très léger -10 kilos contre les 50 kilos du modèle « classique »- il n’en est pas moins résistant. Selon les modèles, il peut supporter des poids allant de 130 à 200 kilos. Étanche et hermétique, le cercueil en carton se biodégrade en un an seulement contre 10 à 15 ans pour un cercueil en bois. Selon Ooreka, la banalisation des cercueils en carton permettrait d’économiser 31 500 km² de forêts, 12 000 000 d’arbres sains, 6 700 000 mètres cubes d’eau et 315 360 000 litres de fuel. Une idée plus que tentante lorsque l’on sait que 90 000 m3 d’arbres sont abattus chaque année en France…

 
 

Faire son deuil différemment

 

Avec le cercueil en carton, participer au processus de préparation des funérailles devient accessible à tous. Chacun peut commander un kit accompagné d’une notice de montage. Si ce procédé peut sembler low cost pour certains, il permet à de nombreux proches d’avoir le sentiment d’accompagner le défunt jusqu’au bout. De plus, le travail de deuil peut être facilité grâce à la personnalisation des cercueils. Spécialisé dans le domaine, AB Crémation propose des modèles multiples : floraux, automobiles, animaliers et bien d’autres. Le modèle Pureté, un cercueil en carton blanc, permet aux proches du défunt de s’exprimer en lui laissant un dernier message.

Depuis plus de 30 ans, nos voisins de l’Europe du Nord ont largement accepté l’idée du cercueil en carton. En Grande-Bretagne, près de 200 cimetières écologiques ont trouvé leur place. Si la France commence seulement à suivre cette tendance, le cercueil en carton pourrait atteindre les 5% du marché d’ici cinq ans selon Philippe Martineau, directeur général du Choix Funéraire, deuxième opérateur français du funéraire en parts de marché.

 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *