Une poupée russe nommée « Matrioshka »

Bien que relativement jeune, la poupée russe est un symbole de la Russie connu dans le monde entier. L’histoire de celle qu’on appelle « Matrioshka » commence à la fin du 19ème siècle. On raconte que la poupée russe fut inventée par l’artiste russe Malutine, qui s’était inspiré d’une figurine représentant Furukum, l’un des sept dieux japonais. L’histoire ne révèle pas comment Malutine fit la découverte de cet objet.


Cette poupée s’ouvrait et contenait plusieurs autres figurines de Furukum emboîtées les unes dans les autres. Malutine s’inspira de ce principe pour créer une poupée vêtue du vêtement traditionnel russe. Il imagina ses traits et les dessina, quant aux poupées elles-même, elles furent fabriquées par Zvezdochkin. Elle contenait une figurine de garçon qui contenait celle d’une fille etc. Au total, huit poupées étaient réunies dans cette première matrioshka, toutes différentes, la dernière représentant un nouveau-né. Aujourd’hui elle est conservée au musée de Matrioshka dans une petite ville près de Moscou – Serguiyev Posad.


Le nom de la poupée n’a pas été choisi par hasard. « Matrioshka » vient de « Matriona » – un nom russe très courant à l’époque. Les avis divergent quant à l’orthographe et la signification de ce prénom. Il pourrait venir du latin « matrona » qui signifie « la femme noble ». On dit encore, qu’il viendrait du mot latin « mater » signifiant « mère ». Ce mot désignerait une mère de noble lignée, en bonne santé et corpulente. Matrioshka symbolise la femme russe qui représente et protège sa famille.


Au fur et à mesure que la matrioshka se popularise en Russie, les techniques de fabrication évoluent au gré des villes. Dans certaines par exemple, les poupées ne sont que très peu peintes, d’autres n’utilisent que le bois de bouleau. Les experts savent en un coup d’œil dire de quelle ville est originaire une matrioshka.


A la fin du 19ème siècle, les matrioshkas très onéreuses sont surtout acquises par des collectionneurs. Vers 1900, la matriochka arrive à Paris lors d’une exposition internationale où elle décroche une médaille. Depuis, la célèbre poupée est devenue un des symboles de la Russie.


La plus grande matrioshka a été fabriquée dans la ville russe de Semionov – elle contient 72 poupées, et mesure un mètre de hauteur pour un diamètre de 0,5 mètre.


On dit en Russie, qu’il suffit d’écrire son vœu sur un papier et de le glisser à l’intérieur d’une matrioshka, pour que celui-ci se réalise… Et que le grand nombre de poupées contenues multipliera vos chances de le voir se réaliser!


Lada Dibrova, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *