Connaissez-vous la maladie de Lyme ?

Aussi agréables soient-elles, les promenades en forêt présentent un risque que l’on a tendance à négliger : les tiques. En France, 27 000 personnes sont touchées chaque année par la maladie de Lyme, transmise par la tique.

 
 

Les tiques transmettent la maladie de Lyme. Image du domaine public.

Les tiques transmettent la maladie de Lyme. Image du domaine public.


 

Après s’être nourrie sur un animal infecté, la tique Ixodes ricinus, très présente dans les forêts françaises, transmet la maladie aux humains et aux animaux. Après avoir mordue sa victime, la tique peut libérer la bactérie Borellia, présente dans sa salive et responsable de la maladie de Lyme. Plaque rouge circulaire (érythème migrant), fatigue, paralysie, maux de tête, douleurs articulaires, fourmillements dans les mains et les pieds, palpitations… La diversité des symptômes rend difficile le diagnostic de la maladie qui peut être confondue avec la sclérose en plaques ou Alzheimer. Si le Ministère des Affaires sociales et de la Santé annonce 27 000 personnes touchées chaque année en France, la maladie de Lyme continue pourtant de se propager en silence. Mais c’est sans compter sur la détermination de nombreux médecins et associations de victimes. Dans une tribune publiée dans l’Obs le 12 juillet 2016, plus de cent médecins ont lancé un appel à la ministre de la santé Marisol Touraine pour une meilleure prise en compte de la maladie de Lyme. Une demande entendue puisque la ministre annoncera un plan de lutte contre la maladie le 29 septembre 2016.

 
 

Les réflexes à adopter

 

Lors de vos promenades dans la nature (prairies, forêts, herbes hautes) essayez de rester sur les sentiers. Afin de limiter le risque de morsure, il est vivement conseillé de porter des vêtements couvrants : pantalon, chaussures fermées, chaussettes, chapeau, etc. N’hésitez pas à passer vos chaussettes par-dessus votre pantalon. À votre retour, procédez à une inspection complète de votre corps et insistez sur les plis, le cuir chevelu, les aisselles et les organes génitaux. Pour retirer une tique, utilisez un tire-tique (disponible en pharmacie) puis désinfectez la morsure au plus vite. N’appliquez surtout pas de produit avant d’avoir enlevé la tique car cela pourrait la faire régurgiter et libérer la bactérie Borellia, responsable de la maladie de Lyme. Selon les plaquettes de prévention, n’hésitez pas à consulter un médecin en cas de doute ou d’apparition d’érythème. Plusieurs cas nécessitent une consultation immédiate si…

 

  • …vous êtes enceinte
  • …vous avez des piqûres multiples
  • …la tique est restée implantée plus de 36 heures
  • …vous ne savez pas depuis quand la tique est présente mais qu’elle est gorgée de sang
  • …vous êtes immunodéprimé
  • …une plaque rouge se développe autour d’une piqûre ancienne et s’étend
  • …votre enfant de moins de 8 ans a été mordu.

 

Pensez également à vos animaux de compagnie qui ne sont pas à l’abri des morsures de tiques et peuvent aussi contracter la maladie de Lyme. Enfin, sachez que la maladie de Lyme n’est pas contagieuse.

 

Pour connaître les zones à risque en France, vous pouvez consulter la carte Tiques & France, mise à jour en temps réel grâce aux témoignages des internautes.

 
 
Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *