Les animaux et la pleine lune

Si l’on a récemment découvert l’influence de la pleine lune sur notre sommeil, nous ne sommes pas les seuls êtres vivants sensibles à ce phénomène. De nombreuses espèces du règne animal modifient leurs déplacements et leurs comportements selon le cycle lunaire.

 
 
Alors que des études scientifiques ont récemment mis en lumière l’influence de la lune sur le sommeil des êtres humains, l’impact de la pleine lune sur les espèces animales est incontestable. Celle-ci peut modifier le comportement des animaux de manière indirecte, la lumière de la pleine lune ayant un rôle central dans la chasse nocturne, et de manière indirecte avec les marées.

 
 

Le rythme des marées provoquent plusieurs changements sur l’accouplement des animaux marins. Image du domaine public.

Le rythme des marées provoquent plusieurs changements sur l’accouplement des animaux marins. Image du domaine public.

En effet, le rythme des marées provoquent plusieurs changements sur l’accouplement des animaux marins, comme les oursins qui synchronisent leurs phases de reproduction. De nombreuses espèces comme les crustacés, les vers ou les mollusques s’adaptent au niveau de l’eau et se reproduisent principalement lors des grandes marées.

 
 

Du côté de certains oiseaux, comme les flamants roses ou les grues, la pleine lune est synonyme de buffet prolongé. Elle leur offre une lumière leur permettant de chasser aisément et donc de repousser l’heure du coucher. Mais les proies ne sont pas folles et évaluent le risque lors des soirs de pleine lune. Ainsi, la plupart des rongeurs évitent de chercher de quoi manger durant ces nuits.

 
 
 
 

Les chiens, les chats, les chevaux et les rats mordraient davantage les nuits de pleine lune. Image du domaine public.

Les chiens, les chats, les chevaux et les rats mordraient davantage les nuits de pleine lune. Image du domaine public.

Enfin, une étude anglaise menée dans un hôpital durant deux ans a dévoilé en 2007 un phénomène étrange. Avec un échantillon de 1 600 morsures, celle-ci a montré que les chiens, les chats, les chevaux et les rats mordent davantage les nuits de pleine lune. Si le lien de cause à effet n’a pas encore été expliqué, plusieurs scientifiques supposent que les cycles lunaires peuvent influencer le comportement animal et humain. Ils ont par exemple constaté que la sensibilité à l’orange et au vert augmente considérablement chez les humains les soirs de pleine lune. Ce changement physiologique pourrait donc également s’appliquer chez les animaux, expliquant ainsi l’augmentation de comportements agressifs durant la pleine lune.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *