Yoga des yeux : exercez-vous !

[Ces exercices vous sont proposés comme la continuité des articles Changez de regard sur le Yoga des yeux et Mieux voir par soi-même : exercices préliminaires]


Entraînement à la réception



Fermez les yeux en relâchant les paupières et les muscles périphériques sur une expiration. Puis, les ouvrir en recevant l’image sur une inspiration : invitez l’image en vous comme vous invitez l’air dans vos poumons.

La respiration des yeux



Même si la première étape est de détendre l’œil et de recevoir l’image, dans un deuxième temps, l’œil doit aussi se diriger sur l’extérieur. Pour préparer cette deuxième étape, vous pouvez à l’inspiration recevoir l’image et visualiser une expiration par les yeux en posant le regard sur un objet à quelques mètres ou sur l’infini. Possibilité de finir par un palming pour reposer l’œil.


Les inversions de pesanteur

 

Pour une bonne vue, le sang doit circuler librement dans la tête. En hatha-yoga, les postures d’inversion permettent une stimulation importante : la chandelle, la charrue… Mais pour les yeux, ces postures merveilleuses peuvent s’avérer trop puissantes. Elles sont contre-indiquées en cas de glaucome ou de capillaires trop fragiles. Une arrivée trop forte de sang dans la tête crispe les yeux. D’où, l’utilisation de postures douces.

 

A genoux, les coudes au sol, laissez tomber la tête qui ne touche pas le sol. Détendre le visage et les yeux fermés. Acceptez les pressions sanguines dans le visage en gardant une respiration paisible et consciente : trente secondes à une minute. Si la stimulation vous semble trop forte, stoppez l’asana. Relevez lentement la tête pour éviter le choc sanguin. Puis redressez-vous en position à genoux en laisser agir, la conscience dans les yeux fermés et détendus.

Allongé sur le dos, tête en arrière plus basse que le corps. Le sang va venir dans la tête, mais cette fois-ci avec le cou en extension. Respirez avec la conscience dans les yeux ouverts ou fermés alternativement.

 

Un jour, quelqu’un m’a demandé :

 

– « Puisqu’il n’y a qu’un yoga et un seul, avec certes des formes multiples, pourquoi développer un yoga des yeux et pourquoi ne pas imaginer un yoga du foie, des reins ou des oreilles ? Le yoga n’est-il pas toujours une voie intégrale et unifiante ? Quelles raisons incitent à mettre l’accent sur les yeux ? »

 

– « Certes, le yoga peut de façon globale stimuler et rééquilibrer nos différentes fonctions. A travers les mêmes postures, certains peuvent sentir une amélioration de leur digestion, d’autres vont mieux dormir, d’autres encore sentent plus de confort dans leur dos ou leur tête ».

 

– « ‘Si, donc, le yoga a des effets positifs sur nos différents dysfonctionnements, pourquoi ces mêmes postures n’agiraient-elles pas aussi sur nos yeux ? »

 

– « Tout simplement parce que l’œil est la zone la plus sensible aux émotions et au stress. Il est plus facile de détendre tous les gros muscles du corps que ces muscles très subtils et complexes qui servent à voir. Quelqu’un d’impassible se trahira parfois seulement par une contraction ou autre réaction infime de l’œil. Aussi, sans une attention particulière sur les yeux, ces micro-contractions peuvent passer tout à fait inaperçues chez un yogi entraîné. Et la tension est l’ennemi de la vue.

 



• Josiane et Alain Delaporte-Digard, pour www.sereni.org

 



Josiane Delaporte-Digard
Josiane Delaporte-Digard travaille depuis plus de 30 ans dans la recherche du bien-être physique et mental. Par différentes techniques orientales millénaires et son sereni-stretching , elle réapprend à faire fonctionner le corps pour un mieux être au quotidien.
Créatrice de SPA, elle a aussi créé différentes techniques de bien-être telles que la bioRégulation et une forme nouvelle de réflexologie plantaire, mais aussi une méthode basée sur le sereni-roll et le sereni-lotus.

Josiane consulte en séance individuelle et cours yoga pour deux
Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69

Pour plus d’information –> Biographie de Josiane Delaporte-Digard

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.
Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours)

Alain consulte dans son cabinet
Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69

Pour plus d’information –> Biographie d’Alain Delaporte-Digard



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *