Shava Udarakarshanasana, une rotation allongée


Préparation :



Avant de commencer la posture, allongez-vous sur le dos.


Ressentez bien le poids de votre corps sur le sol. A chaque expiration sentez tout votre corps se détendre un peu plus sur le sol.



Posture :



Allongez-vous sur le côté droit. Le corps doit se positionner sur une seule ligne : la tête, les épaules, le bassin, les genoux et les pieds sont bien alignés.


Les deux bras se tendent devant vos épaules, l’un sur l’autre.


La jambe gauche se plie. Le genoux vient alors toucher le sol  à la hauteur de la hanche.


Lentement, le bras gauche pourra monter vers le plafond, puis continuer son mouvement vers le sol derrière soi. Le bras doit rester dans l’axe des épaules. La tête suit le mouvement du bras.


Le genou doit impérativement rester au sol. S’il a tendance à se décoller ou à glisser vers le bas, la main droite pourra alors venir accrocher le genoux pour l’aider à rester en place.


Que le bras touche le sol ou non, tout le corps doit bien se relâcher.


La conscience se place bien sur la détente de l’ensemble du corps.


Respirez ainsi profondément.


Restez dans cette position environ cinq minutes.


Puis le bras gauche pourra revenir avec une extrême lenteur par un mouvement inverse, vers le bras droit. Plus le retour sera lent, plus les effets pourront s’inscrire profondément dans le corps.


Une fois que les deux bras sont revenus face à face, allongez-vous un instant sur le dos afin d’observer les sensations.


Ensuite, il ne vous reste plus qu’à faire le deuxième côté.


Contre-indications : Cette posture agit sur l’articulation de la hanche. Il est impératif de stopper cette position si cette articulation devient douloureuse.


Effets : Les tensions et les fatigues du bas du dos sont merveilleusement détendus lors de cet exercice. Les organes et l’ensemble de la zone abdominale sont bien tonifiés.


• Amélie Delaporte-Digard, pour www.sereni.org

Retrouvez Amélie sur son site www.comense.fr


Amélie Delaporte-Digard pratique depuis son enfance le shiatsu et le yoga.

Amélie Delaporte-DigardAprès sa formation à Plénitude à Caen, elle devient à 18 ans l’une des plus jeunes professeurs de yoga en France. Elle continuera toujours à étudier par de nombreux voyages en Inde (Rishikesh, Pune) ainsi qu’une formation à l’école Française de Yoga à Paris.

En 2003 elle commence des études de médecine traditionnelle chinoise à l’Institut Chuzhen à Paris. Elle travaille ensuite comme acupunctrice dans un hôpital à Nankin en Chine pour développer son expérience clinique. Le massage Tuina, le Anmo, l’acupuncture lui permettront de compléter ses connaissances sur le corps.

Toujours en recherche d’excellence, elle a la chance de rencontrer le Pr Song en 2011 lors de son premier séminaire en Europe. Après une formation diplômante auprès du Pr Song, Amélie s’est spécialisée en acupuncture esthétique dans son cabinet des Champs Elysées.

Spécialiste du bien-être du corps et de son reflet sur l’esthétique, elle a créé un soin unique pour la beauté du visage qui prend en compte l’ensemble de l’être, le soin Cômense. Retrouvez ses conseils  sur son site internet www.comense.fr

16 rue de Marignan – 75008 Paris
06 83 27 43 50



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *