Prenez soin de vos courbures vertébrales

18/10/2011

Nous sommes nombreux en Occident, à nous trouver trop cambré. Trop ou pas assez, le creux lombaire a une grande importance sur la santé du dos et de l’ensemble du corps.



La physiologie

Le dos est composé naturellement de trois parties vertébrales :

– Au niveau de la nuque, se trouvent les cervicales. En état normal, ces vertèbres cervicales doivent présenter une lordose, c’est-à-dire être légèrement creusées.

– Les dorsales, au milieu du dos, doivent au contraire être cyphosées, donc légèrement arrondies.

– La zone lombaire doit être légèrement creusée.

Dans l’axe de la colonne vertébrale, le sacrum est quant à lui légèrement arrondi. Mais cet espace étant soudé, les problèmes de courbure ne se posent pas à ce niveau.

Cette position vertébrale doit bien sûr rester dans des normes physiologiques. Trop creuser ou trop arrondir certaines zones du dos se révèlent extrêmement négatifs pour le dos ainsi que pour l’ensemble du corps.



Pourquoi la colonne vertébrale change t-elle de courbure ?

Dans notre quotidien, nous passons généralement de longues heures assis devant un ordinateur ou avachi sur un canapé.
Ces positions amènent souvent la colonne à s’arrondir trop longtemps. Les muscles devant la colonne se raccourcissent et ceux à l’arrière se voient ainsi étirés.

Notre corps sait se remettre rapidement en place. Mais si nous gardons cette position de nombreuses heures sur une longue période, le dos va progressivement s’adapter et changer de courbure.

Dans certains milieux, on enseigne aux jeunes filles à se tenir droite, les seins en avant et les fesses serrées. Cette position tenue trop en tension pourra à la longue amener la colonne à se creuser, les muscles de l’arrière du dos étant trop toniques.



Les conséquences

Que la colonne se creuse ou s’arrondisse, les conséquences seront à peu près similaires. Entre chaque vertèbre, il y a un disque vertébral.
Si la colonne s’arrondit ou se creuse plus que l’état physiologique, le disque se pincera alors sur l’avant ou sur l’arrière.

Les conséquences peuvent être multiples. Des douleurs de dos peuvent apparaître suite aux étirements musculaires, ou au pincement du disque.

Si les courbures persistent dans leur position néfaste, le noyau du disque peut commencer à sortir. C’est ce qu’on appelle une hernie discale.
Cela peut entraîner de nombreux problèmes : douleurs dorsales, pincements des nerfs (donc des douleurs à différents endroits du corps) ou même, dans les cas les plus graves, une pression sur la moelle épinière.



Que faire en cas d’hyperlordose ou d’hypercyphose ?

Le plus urgent est de retrouver une bonne posture afin d’éliminer la cause même du problème.

Éviter de trop arrondir le dos. Assis sur une chaise ou debout, sentez tout votre dos retrouver une rectitude. Il ne sert à rien de forcer en contractant les muscles, sentez simplement votre dos droit avec vos creux lombaire et cervical et votre très léger arrondi dorsal.
Imaginez qu’un cheveu au dessus de votre tête vous tire vers le ciel, cela vous sera d’une grande aide pour garder une posture droite sans vous contracter.

Vous pouvez faire des exercices pour réétirer la colonne (ils sont même fortement conseillés) mais il ne sert à rien de « muscler » le dos.
Généralement le dos ne manque pas de force musculaire contrairement à ce que l’on peut penser, il manque simplement de tonus dans un axe précis. Ne pratiquez surtout pas une musculation simple du dos. Cela ne fera qu’intensifier la douleur.



Quelques exercices vous seront bénéfiques :


1) Asseyez vous à genoux.
Posez la tête sur le sol devant les genoux.
Puis amenez les bras au delà de la tête sur le sol.
Sentez bien votre zone lombaire s’étirer.
Restez ainsi 2 à 5 minutes.

Cet exercice simple vous permet de faire un « pompage discal ». Il permet d’étirer la zone entre deux disques vertébraux, afin de décompresser les disques dans cette espace.

 


2) Asseyez vous le long d’un mur, les jambes allongées devant vous.
Les jambes peuvent être tendues ou pliées en fonction de votre souplesse.
Le sacrum (arrière du bassin) doit impérativement toucher le mur, ainsi que la zone entre les omoplates, et le bas de la tête.
Les bras vont ensuite se lever par l’avant. Vous essayerez alors de déposer les poignets sur le mur au dessus de la tête.
Si vous sentez que le bassin se décolle, il est préférable, que les bras ne le touchent pas complètement, mais que le bassin garde bien le contact avec le mur.
Restez ainsi 3 minutes.
Si cette position vous semble difficile à tenir, vous pouvez la tenir moins longtemps au début, le temps que votre corps retrouve son tonus.

Cette position vous permettra d’amener un tonus certain, dans l’ensemble de la colonne vertébrale, sans contracter les muscles.


Pour accélérer le processus et vérifier que rien d’autre n’a été atteint, il est préférable de consulter un professionnel.
Différents professionnels pourront vous aider : kinésithérapeute, ostéopathe, acupuncteur, shiatsuka …


• Amélie Delaporte-Digard, pour www.sereni.org

Retrouvez Amélie sur son site amelie-delaporte-digard.com


Amélie Delaporte-Digard pratique depuis son enfance le shiatsu et le yoga.

Amélie Delaporte-DigardAprès sa formation à Plénitude à Caen, elle devient à 18 ans l’une des plus jeunes professeurs de yoga en France. Elle continuera toujours à étudier par de nombreux voyages en Inde (Rishikesh, Pune) ainsi qu’une formation à l’école Française de Yoga à Paris.

En 2003 elle commence des études de médecine traditionnelle chinoise à l’Institut Chuzhen à Paris. Elle travaille ensuite comme acupunctrice dans un hôpital à Nankin en Chine pour développer son expérience clinique. Le massage Tuina, le Anmo, l’acupuncture lui permettront de compléter ses connaissances sur le corps.

Toujours en recherche d’excellence, elle a la chance de rencontrer le Pr Song en 2011 lors de son premier séminaire en Europe. Après une formation diplômante auprès du Pr Song, Amélie s’est spécialisée en acupuncture esthétique dans son cabinet des Champs Elysées.

Spécialiste du bien-être du corps et de son reflet sur l’esthétique, elle a créé un soin unique pour la beauté du visage qui prend en compte l’ensemble de l’être, le soin Cômense. Retrouvez ses conseils  sur son site internet amelie-delaporte-digard.com/

16 rue de Marignan – 75008 Paris
06 83 27 43 50



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *