Posture inversée : Sirshasana

Posture :

Asseyez-vous à genoux.

Posez vos avant-bras et vos coudes sur le sol devant vous, les mains entrecroisées. La distance entre les mains et chaque coude, ainsi qu’entre les 2 coudes doivent être la même afin de former un triangle équilatéral.

Placez le sommet du crâne dans l’espace formé par vos mains. Faites de vos mains un support afin que la tête ne puisse pas rouler vers l’arrière.

Décollez du sol vos genoux, le bassin montant ainsi vers le ciel.

Lentement décollez vos pieds du sol en trouvant un équilibre du corps.

Levez lentement vos pieds progressivement. Déployez alors vos pieds à la verticale afin que le corps soit bien vertical.

Contre-indication :

Ne pas pratiquer cette posture pour les personnes ayant de l’hypertension, des problèmes cardiaques, des tromboses, de l’artériosclérose, des conjonctivites, des glaucomes, une inflammation des oreilles ou une autre forme d’hémorragie au niveau de la tête. La femme ne doit pas faire cette posture pendant la grossesse ni pendant les règles.

Effets :

Cette posture augmente l’irrigation sanguine du cerveau. Elle revitalise tout le corps et l’esprit. Elle apaise l’anxiété et autre problème psychologique. Elle est conseillée pour l’ashme, le diabet, pour les problèmes liés à la ménopause ainsi que pour les désordres des glandes liées au système reproducteur.



Amélie Delaporte-Digard pour www.sereni.org

Retrouvez Amélie sur son site amelie-delaporte-digard.com


Amélie Delaporte-Digard pratique depuis son enfance le shiatsu et le yoga.

Amélie Delaporte-DigardAprès sa formation à Plénitude à Caen, elle devient à 18 ans l’une des plus jeunes professeurs de yoga en France. Elle continuera toujours à étudier par de nombreux voyages en Inde (Rishikesh, Pune) ainsi qu’une formation à l’école Française de Yoga à Paris.

En 2003 elle commence des études de médecine traditionnelle chinoise à l’Institut Chuzhen à Paris. Elle travaille ensuite comme acupunctrice dans un hôpital à Nankin en Chine pour développer son expérience clinique. Le massage Tuina, le Anmo, l’acupuncture lui permettront de compléter ses connaissances sur le corps.

Toujours en recherche d’excellence, elle a la chance de rencontrer le Pr Song en 2011 lors de son premier séminaire en Europe. Après une formation diplômante auprès du Pr Song, Amélie s’est spécialisée en acupuncture esthétique dans son cabinet des Champs Elysées.

Spécialiste du bien-être du corps et de son reflet sur l’esthétique, elle a créé un soin unique pour la beauté du visage qui prend en compte l’ensemble de l’être, le soin Cômense. Retrouvez ses conseils  sur son site internet amelie-delaporte-digard.com

16 rue de Marignan – 75008 Paris
06 83 27 43 50



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *