Plus de sept milliards de consciences sur terre


La population mondiale a franchi le seuil des sept milliards d’habitants en 2015.

La population mondiale est restée sous le milliard depuis des millénaires.
En deux siècles et demi, elle explose pour atteindre bientôt à neuf ou dix milliards d’êtres humains.

Les humains que nous sommes, seront-ils capables de s’entraider pour élever le niveau des consciences, seul moyen de vivre en harmonie malgré cette explosion démographique ?



Historique de la démographie mondiale

1800 – 1 milliard d’individus.
1930 – 2 milliards (soit 1 milliard de plus en 123 ans)
1960 – 3 milliards (soit 1 milliard de plus en 33 ans)
1975 – 4 milliards (soit 1 milliard de plus en 15 ans)
1987 – 5 milliards (soit 1 milliard de plus en 12 ans)
1999 – 6 milliards (soit 1 milliard de plus en 12 ans)
2011 – 7 milliards (soit 1 milliard de plus en 12 ans)
2015 – 7,3 milliards



Selon les estimations de l’Institut national d’études démographiques

2025 – huit milliards (soit 1 milliard de plus en 14 ans)
2030 – 8,5 milliard
2050 – 9 milliards (soit 1 milliard de plus en 25 ans)

Dans cette progression, les pays ne respectent pas les mêmes rythmes ni les mêmes espérances.
Parcourons trois pays à la forte progression démographique : l’Inde, le Niger et le Nigeria



L’Inde, bientôt le pays le plus peuplé au monde

L’Inde a doublé sa population en 30 ans, consolidant son statut de deuxième pays le plus peuplé du monde. Elle va bientôt dépasser la Chine pour atteindre 1 milliard 700 millions en 2050. Par contre, les famines des années 70 avec 600 millions de bouches ont disparu grâce à une éducation de la population indienne. Preuve est faite que l’information et la pédagogie permettent d’éviter des catastrophes dramatiques malgré l’augmentation de la population. Le gouvernement indien a conscientisé son peuple, l’a éduqué pour en faire un acteur capable de participer à la grande mutation économique internationale.



Le Niger : 7,6 enfants par femme

Dans un pays constitué à 80% d’étendues semi-désertiques et désertiques, le taux de fécondité des nigériens dépasse les 7,6 enfants par femme. Avec l’étiquette d’un des pays les plus pauvres au monde, avec un indice de développement humain en 167ème position sur 169 pays. Un tiers des enfants seulement sont scolarisés, dont seulement 9% de filles.
Dans ce pays sans ressources, avec une désertification qui augmente chaque année, avec un manque évident d’éducation, de campagne de sensibilisation et d’information, la prise de conscience individuelle reste trop faible et le pays se dirige sur une impasse, source de graves famines ultérieures. Le gouvernement semble dépassé par les chiffres de la progression démographique :  2 millions d’habitants en 1950, 13 millions aujourd’hui et 55 millions en 2050 … Tant de monde sur une terre désertique !



Le Nigeria : bientôt le troisième pays le plus habité

Actuellement, avec 162 millions d’habitants, le Nigéria représente un sixième de la population du continent … sur 3% de territoire africain. Pays le plus peuplé d’Afrique aujourd’hui, en 2050, il dépassera les USA pour devenir le troisième pays de la planète avec 433 millions d’habitants. Riche du pétrole, mais culturellement pauvre avec plus de 50% d’analphabètes, le Nigéria réussira t-il à éduquer suffisamment pour bloquer la corruption et la violence galopante ? Tout le challenge se joue là aussi au niveau des consciences pour ce petit pays qui ne peut plus s’arrêter de grossir.



Le challenge des années futures

Si nous mettons trop de rats dans un cage, leur seuil d’agressivité et de stress augmente. Les humains que nous sommes, seront-ils capables de s’entraider pour élever le niveau des consciences, seul moyen de vivre en harmonie malgré cette explosion démographique ? Les cartes sont entre les mains de nos dirigeants. L’histoire de l’humanité est en marche. Agissons pour devenir sages et solidaires.



• Alain Delaporte-Digard, pour www.sereni.org

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.
Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours)

Alain consulte dans son cabinet
Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *