Comment masser votre bébé ?


Les massages permettent au bébé de se relaxer mais il ne s’agit pas seulement d’un simple moment de détente : ce geste permet au bébé de mieux dormir, soulage ses petits maux de ventre et bien entendu est un moment privilégié entre le parent et son enfant.

 


Le massage existe dans de nombreuses traditions comme en Inde, au Viêt-Nam, en Nouvelle Guinée, en Nouvelle Zélande, en Russie, au Nigeria ou en Ouganda. En Europe, le massage n’est apparu que très récemment, sous l’impulsion d’une américaine, Vimala Schneider Mc Clure qui découvrit les massages des enfants en 1973 lors d’un voyage en Inde où elle travailla dans un orphelinat. Celle-ci écrivit un livre et diffusa son enseignement qui s’inspire des massages indiens mais aussi suédois et de la réflexologie plantaire et du yoga.


Les bienfaits



• amélioration du transit

• amélioration de la circulation

• relaxation

• action antalgique

• détente

• augmentation de la sécrétion d’ocytocine, l’hormone qui permet l’attachement chez la mère et chez le bébé


Un moyen de communication

Le toucher est le premier sens qui se développe et la peau est donc l’organe sensoriel qui nous permet de communiquer bien avant la parole. Le bébé fait comprendre ce qu’il aime ou pas quand vous le massez, cela vous permet de mieux le connaitre avant même qu’il ne parle.

Quel âge  ?


Il est possible de masser votre bébé dès son plus jeune âge mais il faut surtout attendre de se sentir prête. L’idéal est de le faire avant qu’il ne commence à explorer son environnement à 4 pattes (8 mois).

Éventail des principales techniques de massage

Dans tous les cas, massez votre bébé tout en douceur : c’est le contact qui est le plus important.


? L’effleurage

Très léger, il se pratique du bout des doigts et « à fleur de peau ». Très apprécié pour la douce sensation de chatouillement et de bercement qu’il procure, il aide les enfants nerveux à retrouver le calme et le sommeil.


? Le lissage

Enveloppant, il se pratique notamment chez le nourrisson. Il consiste en une caresse circulaire avec la paume des mains plus ou moins lente. Il participe à activer la circulation sanguine et à drainer les toxines.


? Le pétrissage

Calqué sur le geste du boulanger qui pétrit sa pâte à pain, il consiste en un modelage profond des muscles et des parties charnues. Très adapté au massage du dos et des trapèzes, il permet de libérer les tensions musculaires.


? Les pressions

Exercées avec la pulpe des doigts ou le pouce, les pressions se pratiquent au niveau des petites masses musculaires, plus particulièrement sur les mains et les pieds. Quand l’enfant commence à marcher, quelques pressions le long de la colonne vertébrale sont très appréciables. Mais elles se révèlent également très efficaces pour masser le ventre du petit en cas de troubles digestifs ou pour décongestionner la poitrine s’il a du mal à respirer.


? La réflexologie

Rééquilibrante, elle permet de débloquer les flux énergétiques dans le corps, de stimuler par « voie réflexe » les organes internes, et de soulager maux de l’enfant.

Quand masser votre bébé ?



Choisissez un moment où il est calme et prêt à le recevoir. Cela varie selon les enfants, c’est donc à vous de trouver le meilleur moment. Les premiers massages seront courts (5 à 10 minutes) puis au fur et à mesure que votre bébé s’y habituera ils pourront durer plus longtemps (20 à 30 minutes).

Apprendre ?



Vous pouvez vous inscrire à un cours (dans les grandes villes) où vous serez orientés par un professionnel qui vous apprendra différentes techniques de massage. Les séances sont assez abordables (moins de 15euros pour une séance d’une heure). Il existe également de nombreuses vidéos sur des sites spécialisés et des livres expliquant les différentes techniques. L’essentiel reste de toute façon d’être à l’écoute de votre bébé!


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *