Le ronronnement du chat

Qu’il leur serve à communiquer, à séduire ou à se rassurer, le ronronnement est très important pour les chats. Bénéfique à leur santé, le ronronnement est également un phénomène très positif pour l’être humain.

 
 

chat ronronnement. Image du domaine public

Le ronronnement du chat. Image du domaine public.


 

Qu’il s’effectue gueule ouverte ou fermée, le ronronnement du chat implique au moins le larynx et le diaphragme. Cependant, le ronronnement renferme encore quelques mystères puisque les scientifiques ne sont pas encore parvenus à déterminer clairement d’où provient le son. Mais si une chose est certaine, c’est que le ronronnement du chat est volontaire et exprime de nombreux états. En effet, un chat peut aussi bien ronronner par plaisir ou pour séduire, que pour se rassurer face au danger ou se guérir. Car le ronronnement agit sur le corps et l’esprit du chat. Il masse les muscles, stimule les cellules osseuses, soulage les difficultés respiratoires, booste les défenses immunitaires et permet au chat de se détendre. Dans son livre La ronron thérapie, la journaliste Véronique Aiache souligne que, « à fracture égale, le chat se rétablit trois fois plus vite que tout autre animal. Les vibrations émises par le ronronnement ont d’ailleurs été reproduites par des kinésithérapeutes pour accélérer la cicatrisation osseuse ». Et si chaque ronronnement est différent, tous sont émis à de très basses fréquences, comprises entre 20 et 140 Hertz (Hz).

 
 

Le ronronnement bénéfique pour tous

 

Vous adorez entendre votre chat ronronner sous vos caresses ? Ce n’est pas un hasard. Si la ronron thérapie est bénéfique pour la santé du chat, elle l’est également pour celle de l’Homme. Caresser un chat qui ronronne ou même simplement l’écouter agit de manière positive sur notre stress, notre tension artérielle, nos os, notre respiration et notre moral. En effet, entendre ce bruit provoque chez l’Homme une production de sérotonine, l’hormone du bonheur qui occupe un rôle important dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur. Scientifiquement prouvée, la ronron thérapie est désormais devenue un argument de vente pour les bars à chats et fait le bonheur des résidents de maisons de retraite qui acceptent les félins.

 

 

Dans le Livre qui ronronne de Gilles Diederichs, la ronron thérapie n’est pas qu’un simple moyen de relaxation mais apparait comme un véritable état d’esprit. Selon l’auteur, « Il y a 1000 manières de ronronner mais une seule est vraiment porteuse de lumière : celle du ronronnement universel, qui relie tous les êtres de vie entre eux. C’est comme une fréquence où chacun peut vibrer à l’unisson avec n’importe qui ». Le livre de Gilles Diederichs enseigne de manière positive et sensible l’impact du ronronnement dans la vie du chat. Il va même plus loin en expliquant comment nous pouvons adapter cette « philosophie féline » à notre quotidien. Et comme son nom l’indique, l’ouvrage est doté de cinq enregistrements permettant d’apprécier ce doux bruit à tout instant.

 
 

Sarah Belnez pour Sereni Magazine.

 
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *