L’ayurveda, médecine ancestrale indienne par Alain Delaporte-Digard

ayurveda

 

 

 

L’ayurveda est la médecine ancestrale indienne, véritable science de la vie. Ayur en sanskrit signifie « la vie » et Veda peut être traduit par « Connaissance ». Dans les textes sacrés de l’âge d’or de l’Inde védique, situé entre 1500 et 500 avant notre ère, émergent les grandes lignes de ce qui va construire la pensée indienne et l’hindouisme. C’est en sanskrit védique que tous les principaux textes de la culture indienne voient le jour : le Veda, base du védisme, les Brahmanas, les Upanishad, dont la Prashna Upanishad, premier écrit développant la théorie du souffle, le Pr??a. Cette Upanishad deviendra le socle de la pratique du Yoga. Le souffle, force de vie, se trouve ainsi dans la médecine ayurvédique, « science de la force vitale », mais aussi dans la pratique du yoga. D’où cette complémentarité entre le médical, l’alimentaire et la pratique personnelle du yoga. Ensemble, nous allons dans ce livre nous appuyer sur cette vision holistique de l’être et de son quotidien.

 

 

Les principes de l’Ayurveda semblent étrangement modernes et plus que jamais d’actualité dans notre monde en recherche d’écologie intérieure et planétaire. Ils partent du principe que le monde est né parfait, et que les humains doivent le maintenir dans ce parfait équilibre.

 

Voici quelques grandes affirmations de l’ayurveda, véritable programme de vie au quotidien :
1) Une vie simple, cohérente et authentique crée naturellement la sérénité et le bonheur, car la nature terrestre et divine dans et autour de la personne est respectée.
2) La maladie nait du décalage entre le corps, le coeur et l’esprit, preuve que les règles de l’univers ne sont plus suivies. D’où l’importance d’une hygiène de vie pour redonner les conditions du bien-vivre.
3) L’alimentation est essentielle pour la santé. Des aliments de qualité préparés et mangés dans un esprit d’harmonie apportent une digestion facile et une assimilation efficace, sources de santé.
4) La parole est historiquement la première des thérapies ayurvédiques. D’où l’importance de belles paroles à écouter, de belles lectures inspirantes, de jolis mots à prononcer pour soi et les autres. Le mot prononcé est une énergie à l’état pur. Il s’inscrit au plus profond de l’être. Les mots soutenus par l’intention et la bienveillance du récitant, du prêtre ou du professeur deviennent transformateurs et amène la personne à nouveau dans l’équilibre de l’univers originel éternellement paisible.
5) Le yoga agit comme un réel médicament en complément judicieux de l’alimentation, de l’harmonie dans son quotidien, de la force de la parole et de nos actions justes.
6) Puisque la création est jugée parfaite dès ses débuts, la médecine vue par l’ayurvéda est d’abord préventive. Le yoga se positionne comme une pratique préventive pour la santé physique et mentale. Le Yoga et la médecine Ayurvédique se veulent aussi une prévention au vieillissement prématuré.

 

 

Enregistrer

Enregistrer



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *