« Fish pédicure » : vos pieds comme des poissons dans l’eau…

La « Fish pédicure » est arrivée en France il y a moins d’un an. Utilisée, en Turquie depuis deux siècles, elle a eu un rapide succès à Tokyo et dans le reste de l’Asie où les normes d’hygiène sont en général moins strictes que dans les pays occidentaux. Comme son nom l’indique, il s’agit de laisser des petits poissons s’occuper de ses pieds, plongés dans un bassin d’eau tiède. Ils vous administreront un véritable gommage naturel. Une technique 100% naturelle qui vous rendra la peau des pieds plus saine et très douce !




Le concept

La Fish Pedicure est donc un soin des pieds prodigué par de petits poissons. Une curieuse technique qui rencontre un grand succès et en intrigue plus d’un.
L’idée est de se faire manger les peaux mortes et les cuticules par des « Garra Rufa ». Ce sont des petits poissons aux nageoires translucides que l’on appelle aussi « poissons docteurs ». Poissons originaires des rivières turques et syriennes. Dépourvus de dents, ils procèdent par micro-aspiration et se ruent sur chacun de vos orteils raffolant des peaux mortes. Vous avez alors une sensation intense de fourmillement qui laisse place à des chatouillis. Les plus gros peuvent atteindre 8 à 10 cm (effet moins agréable : véritables picotements) mais sinon ils mesurent 3 à 4 cm en moyenne (petites chatouilles). Voilà pourquoi on utilise fréquemment les poissons les plus petits, afin d’éviter les sensations désagréables.
Ainsi quand vous ressortez vos pieds du bassin, ils sont débarrassés des peaux mortes et des cuticules. La température de l’eau varie entre 26 et 30 degrés.



La séance

Vous êtes reçu par une esthéticienne qui vous explique le fonctionnement de la séance. Ensuite vous passez vos pieds sous la douche avant de les plonger dans un bassin rempli de petits poissons « Garra Rufa ». Ils se mettent immédiatement à exfolier vos peaux mortes ce qui aide notamment à réguler le flux sanguin. La demi-heure écoulée, l’esthéticienne vous sèche les pieds avant de les masser et de poser du vernis sur vos ongles. En tout, il faut prévoir une heure. L’eau des bassins est filtrée toute la journée, ce qui permet d’évacuer excréments et autres déchets. Aucun produit chimique n’est ajouté à l’eau. L’entretien est effectué par un aquariophile environ une fois par mois. 1/3 de l’eau est vidée et remplacée. Les bacs quant à eux sont nettoyés uniquement à la watt.
Ça chatouille un peu les premières minutes mais ce n’est absolument pas douloureux. Les petits poissons vous laisseront une « peau de bébé » lisse et très douce, c’est assez incroyable ! En clair, c’est agréable et les spas sont des endroits zen et hyper relaxant (musique d’ambiance).



Des vertus thérapeutiques ?

Au-delà du côté relaxant et exfoliant, cette pratique est reconnue pour ses vertus thérapeutiques. Mais on ne parle pas pour autant de médecine. Ainsi depuis des années la « Fish pédicure » est employée en Turquie par des personnes qui désirent soulager leurs problèmes de peau. Selon une étude menée en Autriche sur 67 patients, ce traitement peu commun pourrait offrir un certain soulagement aux personnes atteintes de psoriasis. Elle a notamment montré que les bains suivis de séances d’ultraviolets avaient permis un soulagement important des symptômes. Les « poissons docteurs » débarrasseraient la peau de cellules mortes caractérisant ce type de maladie chronique. Il est également recommandé pour atténuer l’eczéma. L’enzyme sécrétée par les poissons qui s’appelle le dytranol permettrait d’apaiser les douleurs ainsi que les démangeaisons.



L’avis des autorités sanitaires

Au départ la Fish Pedicure a eu un énorme succès mais elle s’est vite retrouvée au cœur d’une polémique sanitaire. Aux États-Unis, dans la plupart des états, la législation en terme de cosmétologie impose de changer les ustensiles entre chaque utilisation. Actuellement, plus de vingts états américains en ont interdit la pratique à l’exemple de Washington et du Texas. Ils lui reprochent le risque de transmission de germes (mycoses).
Pour l’instant, en France il n’y a pas de régulation. Enfin, la Direction générale de la santé a saisi un groupe d’experts dans le but d’évaluer tous les risques. Le ministère de la Santé a cependant pris les devants en déconseillant la fish pédicure et en demandant aux spas de changer l’eau entre chaque client et que les bassins soient individuels.
Mais alors comment faire pour éviter toute transmission de germe ? Vous vous en doutez, il n’est pas envisageable de jeter les poissons entre chaque Pedicure, ou bien les faire chauffer à plus de 100 degré pour les stériliser



? Le Rufafish Spa, unique en France

C’est le seul institut parisien à proposer ce genre de soin. Ce centre de bien-être et d’esthétique est situé au 3, rue des Fossés Saint Jacques 75005 Paris, à deux pas du Panthéon. Accès : Métro Cluny la Sorbonne, RER B Luxembourg. Horaires : Lun-Mer : 10h3-20h Jeu-ven : 10h30-19h. Mise à disposition de : serviette, douche. 0143294136. www.rufafishspa.com

Il a ouvert ses portes fin octobre à Paris et proposent plusieurs types de soins :

– fish Pedicure
– massages
– manucure
– fish therapy sur presque tout le corps



N’hésitez plus, dépassez votre crainte, faites preuve de curiosité et rendez-vous dans un « fish spa ». Détente assurée ! Profitez de votre passage pour vous laisser séduire par une manucure, un massage, un soin du visage, un soin du corps aux huiles essentielles. Vous pourrez renouveler le soin tous les mois environ. Il faut compter entre 35 et 30 euros pour une fish pédicure d’une durée de 30 minutes. C’est en tout cas une idée originale pour un enterrement de vie de jeune fille !


• Emmanuelle Grimmaud, pour www.sereni.org

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *