Acupuncture : mieux que la chirurgie esthétique ?

L’acupuncture fait partie de la médecine traditionnelle chinoise. Elle est conçue au départ pour rééquilibrer le corps des différents maux dont l’homme peut souffrir.

Ces méthodes venues de Chine, du Japon ou de Corée, sont encore très peu répandues.


Au fil des expériences cliniques, les praticiens ont réalisé que la poncture de certaines zones, rendait la peau plus lisse et lumineuse. C’est à partir de ce constat, que de nombreuses études ont été menées afin de connaître toute l’étendue des effets esthétiques de l’acupuncture.


De nombreuses techniques ont été développées dans ce sillage : certaines mettant l’accent sur la diminution des rides, d’autres sur le modelage du visage, d’autres encore sur le grain et la luminosité de la peau. On distingue des techniques qui utilisent moins de dix aiguilles sur l’ensemble du corps pour réguler l’énergie dans le corps (ce qui se reflètera sur la peau), d’autres utilisant une centaine d’aiguilles par séance, toutes sur le visage, afin de donner à chaque muscle du visage la forme souhaitée. Les répercussions seront évidentes sur la peau.


Ces méthodes venues de Chine, du Japon ou de Corée, sont encore très peu répandues. Leur efficacité reste pourtant indéniable, et fait de cette pratique,  une merveilleuse alternative à la chirurgie esthétique.


• Amélie Delaporte-Digard, pour www.sereni.org

Retrouvez Amélie sur son site www.comense.fr


Amélie Delaporte-Digard pratique depuis son enfance le shiatsu et le yoga.

Amélie Delaporte-DigardAprès sa formation à Plénitude à Caen, elle devient à 18 ans l’une des plus jeunes professeurs de yoga en France. Elle continuera toujours à étudier par de nombreux voyages en Inde (Rishikesh, Pune) ainsi qu’une formation à l’école Française de Yoga à Paris.

En 2003 elle commence des études de médecine traditionnelle chinoise à l’Institut Chuzhen à Paris. Elle travaille ensuite comme acupunctrice dans un hôpital à Nankin en Chine pour développer son expérience clinique. Le massage Tuina, le Anmo, l’acupuncture lui permettront de compléter ses connaissances sur le corps.

Toujours en recherche d’excellence, elle a la chance de rencontrer le Pr Song en 2011 lors de son premier séminaire en Europe. Après une formation diplômante auprès du Pr Song, Amélie s’est spécialisée en acupuncture esthétique dans son cabinet des Champs Elysées.

Spécialiste du bien-être du corps et de son reflet sur l’esthétique, elle a créé un soin unique pour la beauté du visage qui prend en compte l’ensemble de l’être, le soin Cômense. Retrouvez ses conseils  sur son site internet www.comense.fr

16 rue de Marignan – 75008 Paris
06 83 27 43 50

Enregistrer



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *