Mi-chou mi-navet, le rutabaga

03/03/2011

Ce légume au nom exotique est plutôt boudé des Français aujourd’hui, mais il revient peu à peu dans nos assiettes…

Originaire de suède, il fit son apparition dans la langue française vers la fin du 18ème siècle.

Originaire de suède, il fit son apparition dans la langue française vers la fin du 18ème siècle. Les rutabagas, comme les topinambours rappellent souvent la période de la seconde guerre mondiale à ceux qui l’ont vécue. Pendant la guerre, tous les légumes « appétissants » comme les pommes de terre étaient réquisitionnés par les Allemands avant même d’atteindre les étals des marchés ! Les rutabagas se sont alors développés car les allemands ne les aimaient pas. Aujourd’hui, difficile d’en trouver sur nos étals, cependant, ce légume oublié revient peu à peu dans nos assiettes.

Comment le déguster ?



Son goût est un mélange entre le chou et le navet, auquel il ressemble beaucoup par sa couleur violacée et blanche. En purée, en soupe, en gratin, en dés ou même en chips : tout est permis ! Les rutabagas accompagnent parfaitement une viande et se marient très bien avec la muscade.

Recette



Purée de rutabaga à la carotte

  • 500g de rutabagas
  • 300g de carottes
  • 40g de beurre
  • 2 cuillères à soupe de cassonade
  • sel



? Épluchez les rutabagas et les carottes et coupez les en gros cubes.
? Faites cuire les cubes à l’eau salée pendant 30 minutes. Égouttez les et passez les au mixeur.
? Réchauffez à nouveau dans une casserole avec le beurre et la cassonade. Salez et dégustez votre délicieuse purée orangée.


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *