Cuisiner l’algue Nori

L’algue Nori est une des algues les plus connues et les plus consommées au monde. Elle est très présente dans les cuisines japonaise et coréenne et très appréciée pour ces apports en minéraux et en protéines.


Le Nori non rouge est cultivé et importé du Japon. Vous pourrez également retrouver une cousine du Nori cultivée en France, la Porphyra Tenera sauvage.


Où l’acheter?


La forme la plus connue de cette algue est certainement sa feuille. Nous utilisons souvent cette forme pour faire les sushis et makis.
Vous la trouverez également dans vos magasins bio en paillette, idéal à saupoudrer sur une salade.
Certains magasins spécialisés vous la proposeront fraîche. Pour la manger ainsi, il suffit de la cuire à l’eau pendant environ 10 minutes. Succulente accompagnée de riz!


Recette amusante


Le dimanche en famille, ou si vous recevez quelques convives à la maison, rien de plus amusant (en apéritif ou en entrée) que de faire des sandwichs. Oui mais pas n’importe lesquels : des sandwich tofu/miso/nori.
Un des régals de mon enfance!


Ingrédient :


– Du tofu dur (certains tofus ne tiennent pas, il faut pouvoir le couper sans qu’il s’émiette)
– Du miso de riz ou d’orge
– Des feuilles de nori
– Un peu d’huile


Préparation


– Coupez des tranches de tofu d’environ 2 cm x 4 cm et d’environ 1 cm d’épaisseur.
– Tartinez-en largement du miso sur une tranche
– Posez une nouvelle tranche de tofu par dessus.
– Découpez une feuille de Nori en lamelle d’environ 2 cm de large.
– Entourez votre préparation Tofu/Miso d’une lamelle de Nori dans le sens de la largeur.
Lorsque la lamelle a fait le tour, découpez-la et mouillez-la afin qu’elle adhère bien au tofu.
– Faites chauffer une poêle avec un fond d’huile afin d’éviter les adhérences.
– Posez ensuite vos petits sandwichs sur la poêle. Puis retournez-les.


Vos sandwichs sont fin prêts à être dégusté chauds ou à température ambiante.


Contre la radioactivité


Une consommation régulière mais raisonnable de l’algue Nori, contribue à lutter contre la radioactivité ambiante actuelle. Le miso a également des effets contre la radioactivité.


Amélie Delaporte-Digard pour www.sereni.org

Retrouvez Amélie sur son site www.comense.fr


Amélie Delaporte-Digard pratique depuis son enfance le shiatsu et le yoga.

Amélie Delaporte-DigardAprès sa formation à Plénitude à Caen, elle devient à 18 ans l’une des plus jeunes professeurs de yoga en France. Elle continuera toujours à étudier par de nombreux voyages en Inde (Rishikesh, Pune) ainsi qu’une formation à l’école Française de Yoga à Paris.

En 2003 elle commence des études de médecine traditionnelle chinoise à l’Institut Chuzhen à Paris. Elle travaille ensuite comme acupunctrice dans un hôpital à Nankin en Chine pour développer son expérience clinique. Le massage Tuina, le Anmo, l’acupuncture lui permettront de compléter ses connaissances sur le corps.

Toujours en recherche d’excellence, elle a la chance de rencontrer le Pr Song en 2011 lors de son premier séminaire en Europe. Après une formation diplômante auprès du Pr Song, Amélie s’est spécialisée en acupuncture esthétique dans son cabinet des Champs Elysées.

Spécialiste du bien-être du corps et de son reflet sur l’esthétique, elle a créé un soin unique pour la beauté du visage qui prend en compte l’ensemble de l’être, le soin Cômense. Retrouvez ses conseils  sur son site internet www.comense.fr

16 rue de Marignan – 75008 Paris
06 83 27 43 50



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *