Le Végétarisme à temps partiel


Tous ceux qui cherchent un livre pour devenir végétariens ou qui ne souhaitent pas l’être à temps complet, l’ont désormais trouvé. Il s’agit de « Le végétarisme à temps partiel » de Louise Desaulniers et Louise Lambert-Lagacé.


Sur mesure ?


Il s’agit d’un végétarisme qui nous vient de deux diététistes renommées qui ont constaté que l’on pouvait être presque végétarien, encore un peu carnivore et jouir entièrement des plaisirs de la table. Nous pouvons en effet manger végétarien :


– quelques fois par mois, pour apprivoiser de nouveaux aliments ;
– deux à trois fois par semaine, lorsque nous voulons cuisiner de nouveaux petits plats ;
– Certains soirs de la semaine, ce type de menu sans viande convenant bien au repas du soir ;
– Plusieurs jours de suite, tout en nous régalant d’un bon poisson ou d’une viande grillée lorsque l’occasion se présente.


Le végétarisme a longtemps été perçu comme une démarche stricte, philosophique, religieuse, politique, et parfois même suspecte sur le plan médical. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il attire de plus en plus de monde, les jeunes et les moins jeunes. Les adolescents le considèrent comme une alimentation branchée. C’est une occasion de santé et de découvrir de nouvelles saveurs.
L’un des plus célèbres chef français, Alain Passard, trois-étoiles au Guide Michelin, ne propose plus de viande à la carte de son restaurant Arpège, à Paris.


Dans cet élan, les livres de recettes végétariennes se sont multipliés, mais pas si nombreux sont ceux qui expliquent comment remplacer convenablement la viande.
Ce végétarisme à temps partiel nous propose de nouvelles idées de menus, ajoute de la saveur aux plats et contribue à améliorer notre état de santé.
Ce livre ne se limite pas à expliquer comment soustraire la viande, mais comment améliorer le menu en y ajoutant des aliments intéressants. Le végétarisme à temps partiel décrit un menu plus riche en aliments d’origine végétale, en légumineuses, ainsi qu’en fruits et légumes. Cette approche ressemble étrangement à la diète méditerranéenne traditionnelle très riche en végétaux et faible en viande.

Deux règles


– consommer la bonne dose de protéines
– encourager les aliments riches en fer : fèves soja, haricots blanc, lentilles, pois chiches, tofu, pois cassés, haricots de Lima, épinards, pommes de terre,…

Les incontournables


Les légumineuses sèches comme les lentilles rouges, vertes ou brunes, les pois cassés et les légumineuses en conserves, comme les haricots rouges ou blancs, les pois chiches, les fèves, le soja.


Louise Desaulniers a été présidente de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec et elle est maintenant associée à la Clinique de nutrition de Louise Lambert-Lagacé. Elle est l’initiatrice de la série de cours Fine cuisine santé qui a donné aux auteurs l’idée décrire ce livre.


Louise Lambert-Lagacé, diététiste-nutritionniste, est l’auteur de plusieurs best-sellers dont Comment nourrir son enfant, Le défi alimentaire de la femme. Elle a mérité l’Ordre du Canada en 1999.



? A lire :
Louise Desaulniers et Louise Lambert-Lagacé, Le végétarisme à temps partiel, Les Editions de l’Homme


• Alain Delaporte-Digard pour www.sereni.org

 



Alain Delaporte-Digard
Pendant ses nombreux tours du monde, Alain Delaporte-Digard a développé une connaissance de l’être dans sa globalité, une compréhension du fonctionnement du corps et de ses blocages, un savoir-faire amenant au savoir-être.

Il a créé avec sa femme Josiane une méthode pour réguler les flux dans le corps, la bioRégulation. Il continue à créer des SPA dans le monde entier (Giorgio Armani à Tokyo, le nouveau paquebot France, …, SPA en Azerbaidjan et au Maroc en cours).

Alain consulte dans son cabinet

Sereni SPA
16 rue de Marignan 75008 Paris
01 42 09 54 69

Pour plus d’information –> Biographie d’Alain Delaporte-Digard



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *