Le lait de vache : indispensable à la croissance ?

Lorsque l’allaitement maternel (l’allaitement idéal) n’est pas possible ou lors du sevrage, la plupart du temps c’est le lait de vache qui le remplace. Cependant, l’allergie au lait de vache représente 13% des allergies alimentaires de l’enfant et touche 2 à 3% des nourrissons de moins de 2 ans. D’autre part, selon de nombreux spécialistes, le lait de vache ne conviendrait pas aux enfants : « le lait de vache, c’est pour les veaux » !

Le lait est pourtant indispensable à la croissance, il est donc nécessaire de le remplacer, mais comment ?


Les laits végétaux


En réalité on ne devrait pas les appeler « laits » puisque le terme lait désigne une boisson provenant des mammifères. Ces boissons végétales sont riches en calcium et peuvent convenir à l’alimentation des bébés. On les divise en deux catégories :


– Les boissons végétales à base de soya ou de céréales. Sans lactose, cholestérol et parfois sans gluten (soya, riz, quinoa par exemple).

– Les boissons végétales à base d’oléagineux : amandes, noix, noisettes, châtaignes, sésame, sans cholestérol, lactose ni gluten.


Contrairement aux idées reçues, le lait de vache n’est pas LA source de calcium unique et ces laits en sont très riches.


Teneur en calcium des différents laits :


Lait de vache : 125 mg pour 100 g

Lait d’amande : 254 mg pour 100 g

Lait de noisette : 200 mg pour 100 g

Lait de sésame : 760 mg pour 100 g


Pour une alimentation optimale, il est indispensable de varier les différents laits végétaux pour apporter à l’enfant tout ce qui lui est nécessaire.


Le lait de soja enrichi en calcium, pauvre en glucides, doit être compensé par le lait de blé, riche en glucides. Le lait de blé, pauvre en lipides, sera compensé par le lait d’amande, très riche graisses végétales et ainsi de suite. Il convient d’avoir une bonne connaissance des besoins de l’enfant en pleine croissance et par conséquent que bébé soit suivi par un professionnel de santé.


Les prix sont sensiblement les même que les laits de croissance à base de lait de vache. On trouve ces boissons végétales dans les magasins bio et parfois dans certains supermarchés.


Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *