Voyage au coeur de l’artichaut

Ce bouton de fleur géant se déguste des feuilles (ou plutôt pétales) jusqu’au cœur et nous dévoile tous ses secrets…


Histoire


L’artichaut est originaire d’une plante épineuse de la région méditerranéenne.


Il fait son apparition en Italie au 15ème siècle et tient son nom d’un mot arabe lui même transformé par l’italien en « articiocco » ! Il fut d’abord utilisé comme remède et aphrodisiaque. La reine Catherine de Médicis, originaire d’Italie, encouragea sa culture en France, ce qui le popularisa enfin.


En 1810, un agronome parisien crée le gros Camus de Bretagne, aujourd’hui la variété la plus consommée en France. On le cultive en Bretagne, dans le sud-est et dans la région parisienne.


Bienfaits


Au niveau énergétique, l’artichaut est très léger puisqu’il ne contient que 40kcal/100g. En revanche il contient de nombreux minéraux qui le rendent très intéressants : potassium, phosphore, calcium et magnésium en quantité plus élevée que dans la plupart des légumes.


Il contient également de nombreuses vitamines B et C qui ont des vertus contre la fatigue et sont antioxydantes.


Il est diurétique et permet de rééquilibrer les effets acidifiants des autres aliments grâce à ses propriétés alcalinisantes.


Préparer l’artichaut


Choisissez un artichaut dont les feuilles sont bien serrées et cassantes. Les feuilles ne doivent pas être noires, sinon c’est qu’il est trop mûr. La saison des artichauts s’étend d’avril à septembre.


On peut consommer l’artichaut en gratin, dans une omelette ou en beignets.


Les fonds d’artichaut (la base) peuvent être utilisés en garniture de plat ou dans une salade.


Les gros artichauts peuvent être cuits à l’eau pendant 20 à 40 minutes et dégustés avec une sauce vinaigrette, sauce tomate aux herbes ou béchamel par exemple.


Les artichauts de la variété « petit violet » peuvent être dégustés à la croque au sel.


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *