Menthe poivrée absorbée, digestion facilitée

mente3Plante à feuilles ovales et vert foncé, la menthe poivrée se plante au printemps et se récolte de mai à octobre. Les plus petites de ces plantes atteignent environ 10 cm. C’est aussi la longueur maximale des feuilles. Les poils qui recouvrent ses feuilles dégagent une odeur très reconnaissable. Mais ce qui est caractéristique de la menthe poivrée, c’est son huile essentielle, contenue dans ses feuilles.
La menthe poivrée est parfois appelée menthe anglaise.

 

L’huile essentielle

 

huileUtilisée depuis des siècles dans différentes circonstances, l’huile essentielle de menthe poivrée renferme des propriétés thérapeutiques reconnues. Ainsi, elle adoucit les démangeaisons cutanées, soulage les maux de tête, migraines et sinusites ainsi que les douleurs rhumatismales, musculaires et névralgiques. Par voie interne (gélules, infusion, inhalation) ou externe (inhalation, application, friction), les bienfaits de l’huile essentielle de menthe poivrée ne sont plus à prouver. En tisane, la menthe soulage les symptômes du syndrome de l’intestin irritable, les symptômes du rhume et les troubles digestifs mineurs. Son inhalation traite l’inflammation des voies respiratoires et de la bouche et son application soulage les démangeaisons – grâce à la sensation de froid induite par le menthol.

 

Les feuilles

 

feuilleMais l’huile essentielle de menthe poivrée est loin d’être la seule partie de la plante aux propriétés thérapeutiques efficaces. En effet, non seulement ses feuilles traiteraient, elles aussi, les infections des voies respiratoires ainsi que l’eczéma, mais elles soulageraient également les spasmes gastro-intestinaux, les flatulences, les symptômes du rhume, la gastrite, l’entérite et les nausées et favoriseraient la digestion (3 à 4 tasses quotidiennes). Son champ d’action premier concerne d’ailleurs les problèmes digestifs. De par ses propriétés antispasmodique, antiseptique et analgésique, la menthe poivrée réduit les douleurs abdominales, ballonnements, retours gastriques, spasmes, selles liquides, ainsi que les lenteurs et douleurs digestives.

 

 

La menthe à toutes les sauces

 

Cependant, et bien que très recherchée pour ses propriétés digestives, la menthe poivrée n’en reste pas moins une plante aromatique. Appréciée pour sa fraîcheur dans les salades, les sauces, les desserts ou les cocktails, la tradition lui attribue des propriétés aromatiques toniques et fortifiantes. Très largement utilisée dans les industries alimentaire et pharmaceutique, la menthe est, d’une manière générale, un bon régulateur nerveux dont l’absorption favorise les cycles féminins.

 

Elodie Poinsot pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *