Les vertus calmantes du coquelicot

10/05/2011

En plus d’être une jolie fleur rouge vif que l’on remarque souvent dans les champs de blé, le coquelicot peut être utilisé en phytothérapie.


Que soigne t-il ?



Ses pétales sont utilisés contre les troubles de l’éréthisme cardiaque de l’adulte et on l’utilise aussi en cas de légers troubles du sommeil. C’est une plante aux vertus calmantes qui contribue à faire disparaître l’anxiété et la nervosité.


Le coquelicot en tisane soigne les maux de gorge et la toux.


Utilisation


En phytothérapie, le coquelicot est surtout prescrit sous forme de poudre totale sèche en gélules. Celle ci se prend environ 3 fois par jour à raison de 1à2 g par prise.


En tisane, il suffit de prendre 20g de pétales séchés (au moins 15 jours avant) et d’en faire une décoction pour calmer les maux de gorge ou la toux. Boire une tasse matin, midi et soir.


Il est recommandé de continuer le traitement jusqu’à disparition des symptômes.


Il est important de respecter les doses indiquées car à haute doses, le coquelicot peut donner lieu à des intoxications.


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *