L’énergie de l’Astragale

Avec plus de 2500 espèces différentes, les astragales sont uniques au monde dans leur diversité. Une espèce a été particulièrement reconnue comme médicinale par la médecine chinoise, l’Astragalus membranaceus (Radix Astragali Membranacei appelée aussi Astragalus propinquus).

 

20090107003724394

 

L’Astragale et son merveilleux Huang Qi

 

Depuis des temps immémoriaux en Chine, les racines d’astragale (Huang Qi) sont consommées dans les soupes apportant leur saveur délicate. En soupe, le Huang Qi est considéré comme stimulant de l’appétit. Fortement conseillé aux personnes malades et en convalescence pour se reconstruire dans leur défenses et dans son énergie, cette plante relance l’organisme en dynamisant l’énergie vitale, en libérant la respiration et en activant les organes affaiblis.

 

huangqiLa racine Huand Qi est un merveilleux allié pour les personnes âgées afin d’entretenir les fonctions du corps et grâce à ses anti-oxydants pour ralentir le vieillissement.

 

La médecine traditionnelle chinoise utilise aussi cette racine comme boisson tonifiante sous forme d’infusions ou en décoctions. En boisson, l’astragale se révèle  diurétique. Elle est considérée comme une plante « yanguisante », rendant donc l’énergie du corps plus yang. Cette racine unique renforce les défenses immunitaires et se révèle très précieuse dans les infections (plaies, blessures), dans les maladies infectieuses (grippe, rhume, ) et dans les inflammations (particulièrement les inflammations respiratoires comme l’emphysème pulmonaire).

 

Cette plante adaptogène réduit le stress dans les situations du quotidien et lutte contre les virus. C’est une plante anti-fatigue comme le ginseng.

 

Traditionnellement, la médecine chinoise la considère comme une aide contre le cancer, mais pour l’instant aucune étude scientifique n’a confirmé cette hypothèse. Par contre, les effets immunostimulants, antibactériens, antivirales et anti-inflammatoires sont prouvés.

 

Les chercheurs confirment aussi les effets anti-âge sur le cerveau, la peau et l’ensemble des organes, par une régénération cellulaire accrue avec l’aide entre autres des cytroastragénols et des astragalosides.

 

Pour résumer, une plante aux actions multiples qui n’a pas fini de nous étonner !

 

Pour www.sereni.org, Alain Delaporte-Digard

 

bxiao

 

 

bandeau1



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *