Le thym antiseptique, expectorant et antispasmodique

Aujourd’hui, découvrons ensemble mon grand ami le thym, que mes copains provençaux appellent aussi Farigoulette. J’adore ce nom (héhé), il ne fait pas sérieux, mais ses effets eux sont très efficaces. A utiliser tous les hivers dès le moindre refroidissement.


Le grand secret du Thym se cache dans son huile essentielle principale, le thymol, qui lui a donné son nom. C’est un puissant et merveilleux bactéricide.


Le thym aime le soleil de la Méditerranée, mais il peut pousser dans le Nord de la France. Toute l’année, il se gorge de l’énergie du soleil pour mieux l’offrir au coeur de l’hiver dans de délicieuses tisanes.


Petit conseil de jardinier :
dans les terres humides, il faut le surélever pour qu’il s’épanouisse. Notre ami le thym trouve facilement sa place dans un jardin d’herbes et peut se mettre sur un balcon ensoleillé. Amis des villes, je vous conseille d’avoir toujours un pied de thym chez vous et d’offrir votre serpolet à tous ceux que vous aimez.


Excellent aromate utilisé en cuisine (surtout provençale), il ensoleille vos poissons, vos viandes blanches, vos légumes, vos céréales et tous les mets qui ont besoin de goût. N’oubliez pas de mettre du thym en bouquet garni avec son copain le laurier sauce : dans un pot au feu ou au milieu d’un mélange de légumes, il nous offre sa bonne humeur.


Le thym est aussi une plante médicinale : en tisane, il approfondit votre respiration, en dégageant les voies respiratoires.


C’est un incroyable nettoyant du foie, une aide très précieuse après une hépatite, ou après une chimiothérapie si destructrice pour l’organe hépatique.


C’est aussi un excellent calmant pour le système nerveux. Pour une soirée apaisante, une tisane de thym prépare au sommeil. Intéressante aussi pour les enfants dès le primaire, afin de lutter contre les transmissions de virus si courantes en milieu scolaire.


SES BIENFAITS


Le thym est antiseptique et antivirale. Il est aussi stomachique, expectorant et antispasmodique. En aromate ou en infusion, il désinfecte le tube digestif et soulage les digestions difficiles. Il est parfois associé pour cela à la sauge et à l’excellent romarin.


L’infusion de thym peut servir en bain de bouche contre l’inflammation des gencives et même en gargarisme en cas d’irritation de la gorge et même. Luttez par le thymol contre une angine. Pour les rhinites et les sinusites, faites une fumigation pour purifier les sinus et tout l’espace ORL.


CREEZ VOTRE LIQUEUR DE THYM


Pour ceux que vous aimez, voici une boisson très parfumée surtout si vous avez cueilli les fleurs en été.


Il vous faut 100 grammes de thym, 1 litre d’ eau-de-vie, 350 grammes de sucre , 45 cl d’ eau.

Mettez le thym dans l’eau-de-vie et laissez macérer pendant 2 semaines. Filtrer et ajouter le sucre dilué dans l’eau. Faites bien fondre le sucre en tournant avec une cuillère et mettez le précieux breuvage en bouteilles que vous placez au frais.. Attendez sagement 3 mois avant de découvrir une délicieuse et odorante liqueur. Parfait pour les digestions difficiles ou le plaisir de l’après-repas..

Conseil de Budama pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *