Le taro, pomme de terre poilue

Le taro est aussi appelé talo, dago, aba, aro ou ma selon les régions mais cela ne désigne qu’un seul et unique légume racine dont on consomme la tubercule au petit goût de pomme de terre et de châtaigne. Il serait originaire d’Asie du sud-est mais on le consomme beaucoup en Océanie.

Le taro se mange uniquement cuit car il est toxique cru.



Il pousse beaucoup dans les régions tropicales humides. En Europe, on peut le trouver dans des épiceries asiatiques ou exotiques.


Consommation



Ses tubercules et ses feuilles sont riches en vitamines et en sels minéraux. Il apporte également des fibres, du calcium et du fer.


Le taro se mange uniquement cuit car il est toxique cru. De façon générale il se cuisine comme la pomme de terre : bouilli, en purée ou en frites. Il est conseillé de faire cuire le tubercule avec la peau pour obtenir un résultat plus savoureux.


Recette : Purée de taro

Pour 2 personnes

– 500g de taro

– 1 noix de beurre

– Lait


Pelez les taro (sous l’eau car ils sont assez glissants) et faites les cuire à l’eau bouillante pendant une trentaine de minutes pour qu’ils soient tendres. Égouttez-les et écrasez-les avec un presse purée. Ajoutez une noix de beurre et du lait pour obtenir la consistance voulue. Mélangez à feu doux.


• Clémentine Fouquet, pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *