L’aloe vera, utile partout dans la maison

Originaire de la péninsule Arabique et d’Afrique orientale, la plante Aloès a longtemps été cultivée dans la région méditerranéenne et en Afrique du nord.


Cette plante vivace était bien connue des civilisations antiques, les Égyptiens ainsi que les Grecs l’utilisaient au quotidien.

Cette plante vivace était bien connue des civilisations antiques, les Égyptiens ainsi que les Grecs l’utilisaient au quotidien. Elle s’étend en Europe au fil des siècles et finit par être très utilisée par les populations occidentales. Elle peut atteindre jusqu’à 60 cm de haut et elle se reconnaît par ses fleurs orangées disposées en épis. Considérée comme dépolluante, la feuille d’aloe vera est utilisée dans de nombreux cas. Tissu, décoration ou cosmétique, et même alimentation. L’aloe vera se retrouve presque dans chaque pièce de la maison.


  • Dans la salle de bain… en soin réparateur


L’aloe vera est aussi très utilisée dans le domaine cosmétique. On considère que ces feuilles auraient des vertus guérissantes pour l’épiderme. On l’utilise dans les cas de traitement de brûlures, de cicatrisation, de production de collagène, de lutte contre le vieillissement…De plus les produits à l’aloe vera ont des vertus apaisantes. L’aloe vera produit du gel et du latex. Le latex est la sève jaune et amère présente dans les canaux de l’écorce. Elle présente des effets laxatifs puissants, mais peut être irritant pour la peau et les muqueuses.


  • Dans le salon… elle compose foulards, nappes, sacs et coussins


L’aloe vera est à l’origine d’une soie végétale très utilisée au Maroc ; le sabra. On trempe les feuilles dans l’eau afin d’extraire les fibres. Cette opération s’appelle rouissage. Puis quand les fibres se séparent les unes des autres de l’écorce, on les étale et on les laisse sécher quelques jours. Les fibres sont ensuite filées traditionnellement avec un métier à tisser.


  • Dans la cuisine… en yaourt et boisson


De même la pulpe d’aloe vera est aussi comestible. Elle possède des qualités anti-bactériennes. Elle est riche en vitamines et en protéines. On la trouve dans les yaourts, les desserts ou les boissons.
Cependant la consommation orale d’aloe vera doit se faire avec modération. On estime qu’une trop grande consommation d’aloe vera peut entraîner des symptômes d’intoxication du à l’aloïne. Uniquement la pulpe et le jus peuvent se consommer. Lorsque vous choisissez une boisson à l’aloe vera, vérifiez que seul le gel (pulpe et jus) est présent, et non les feuilles. L’aloe vera aiderait aussi à abaisser la glycémie chez les diabétiques (méthode ayurvédique).


  • Dans mon jardin… comme décoration


On la cultive par bouturage dans presque tous les jardins du monde. Il vaut mieux la cultiver dans une véranda non chauffée ou dans une serre froide. Cependant on peut aussi la cultiver à l’extérieur durant l’été. Il faut l’arroser uniquement lorsque la terre l’entourant est sèche.

Pour info, l’aloe vera connaît un tel succès que des chercheurs en Inde réfléchissent à produire un biocarburant avec cette plante !



• Élise Lambert, pour www.sereni.org



Une réponse à “L’aloe vera, utile partout dans la maison”

  1. aloe vera dit :

    article super interessant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *