La lavande pour la détente

lavandeArbrisseau à fleurs mauves ou violettes disposées en épis, la lavande est utilisée depuis l’antiquité romaine pour conserver le linge et parfumer les bains. La récolte se fait pendant la floraison et quand les plantes ne sont pas cultivées, elles sont distillées pour l’aromathérapie – thérapie basée sur les huiles essentielles.

 

Les sens en ébullition

 

Seuls et non transformés, les brins de lavande séchés et placés dans un sachet dans une armoire permettent à la fois de parfumer les vêtements et de repousser les mythes. Deux gouttes d’huile essentielle derrière les oreilles en font également un répulsif à poux.

 

La lavande en général – et l’espèce « lavande vraie » en particulier – possède des propriétés thérapeutiques utilisées en aromathérapie. En effet, l’huile essentielle de lavande est antiseptique, bactéricide et désinfectante. Appliquée directement sur la peau, sous forme d’alcoolat, elle soulage les brûlures et les piqûres d’insectes, mais aussi les migraines et l’eczéma.

 

La phytothérapie préconise l’infusion de lavande pour combattre l’anxiété, calmer l’irritabilité, les insomnies, les rhumatismes et les voies digestives et respiratoires. En hiver, elle est un réconfortant naturel. En effet, grâce à son action sur le système nerveux, la lavande s’oppose aux périodes de déprime. Son parfum envoûtant permet la relaxation. En ce sens, quelques gouttes de son huile essentielle dans le bain favorise la détente.
Et pour que les gourmands aussi en profitent, sachez qu’il suffit d’infuser des fleurs de lavande dans du lait pour préparer de la glace ou de la crème à la lavande.

 

Elodie Poinsot pour www.sereni.org



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *