Bambou Tabashir – La Silice au végétal, souplesse articulaire

La silice est le principal constituant du collagène. Elle aide à la régénération des tissus conjonctifs dont elle améliore la résistance et l’élasticité. Le Bambou Tabashir est la plante la plus riche en silice qui elle peut en contenir jusqu’à 90 %.


bambou

 

A l’origine, le bambou Tabashir était utilisé par des tribus aborigènes de l’Inde : les Adivasi. Le terme Tabashir (ou Tabachir) est issu du sanskrit « Tvaksheera » qui signifie lait d’écorce. En Inde, il est également surnommé « sucre de bambou ». En Chine, en mandarin, il est appelé « Tian Zhu Huang » qui signifie  « bambou jaune céleste ».

 

Le bambou Tabashir apparait pour la première fois dans les écrits de Dioscoride, un médecin et botaniste grec, auteur d’un traité sur les plantes médicinales en 60 après J.-C.

 

Traditionnellement, le bambou Tabashir est utilisé pour renforcer les ongles et les cheveux, et pour prévenir la perte osseuse.

 

C’est sa forte teneur en silicium qui fait du bambou Tabashir une plante utilisée en phytothérapie.

 

Le bambou Tabashir est de loin la plante la plus riche en silice. Il contient 6 fois plus de silicium que la prêle des champs bien connue également pour ses propriétés reminéralisantes. En effet, si la prêle contient en moyenne 15 % de silice, le bambou Tabashir en contient entre 70 à 90 %.

 

Or, la sicile est un minéral indispensable à l’organisme humain.

 

bxiao


bandeau3



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *