Télétravail, rêve ou cauchemar ?

Travailler chez soi, un rêve pour certains, une source d’angoisse pour d’autres. Quels sont les avantages et les inconvénients ? Comment mettre cette forme de travail à profit pour vous et votre entourage ?

 

Horaires à la carte

 

L’un des principaux avantages du télétravail, c’est la liberté de choisir ses horaires (selon le contrat qui nous lie à un potentiel supérieur). Ainsi, les lèves tôt seront ravis d’attaquer au plus vite leur journée de travail pour profiter de leur fin d’après-midi, tandis que les lèves tard pourront enfin passer du temps au lit le matin et se rattraper jusqu’au soir. Le bémol ? Avec des horaires au choix, il est plus dur de se déconnecter du boulot et de couper sa messagerie professionnelle. Cette dépendance n’est parfois même pas imposée par la hiérarchie mais par soi-même. Par peur d’être perçu comme une personne fainéante qui profite du travail à domicile pour effectuer ses activités personnelles ou par crainte de ne pas donner suffisamment. Il faut alors se mettre d’accord dès le départ avec son employeur (ou avec soi-même) du temps de bureau et du temps où sa maison redevient uniquement sa maison. Le mieux est de créer une césure physique pour marquer la fin du travail. Ceux qui ont pièce spéciale pourront plus facilement passer à autre chose. Les autres peuvent sortir dehors, se promener une dizaine de minutes, comme si on rentrait du boulot, se prendre une boisson chaude, promener son chien…

 

Une productivité à double tranchant

Terminer les heures passées sur le trajet ou à se préparer pendant une éternité. Dans son environnement, le stress diminue pour laisser place à plus de productivité. Pas de bruits pour ceux qui ont besoin de travailler en silence, la liberté de mettre la radio ou de la musique pour ceux qui en ont besoin… Cependant, si le télétravail permet à beaucoup d’améliorer leur productivité, il peut également diminuer fortement la motivation pour d’autres qui seront tentés de rester dans leur canapé ou de réaliser des tâches personnelles…

 

Sérénité et manque d’activité

Terminé le regard fixé à l’horloge, personne ne vous tiendra rigueur si vous vous lever 20 minutes plus tard (attention à ce que cela reste exceptionnel !). On peut enfin prendre le temps d’un vrai petit déjeuner et de préparer celui de ses proches. Emmener les enfants à l’école, promener le chien, faire un jogging…tous ces petits moments importants que l’on a tendance à raccourcir voire supprimer quand le temps nous manque s’offrent alors à nous. Si le télétravail peut épanouir et réduire le stress, il peut néanmoins devenir « nocif » pour la santé.

 

Beaucoup de ceux qui travaillent à domicile vous le diront, prendre des kilos est un piège souvent inévitable au début. Il faut donc rapidement intégrer une routine sportive à votre quotidien, peu importe le temps et l’envie. En hiver, il sera bien plus tentant de se faire un goûter avec une boisson chaude plutôt qu’un jogging ou une séance d’abdos, pourtant il est indispensable de prendre sur soi pour ne pas rentrer dans un cercle vicieux. Plus de sport, une santé qui se fragilise, une prise de poids, un moral qui baisse…

 

Enfin, la clef du télétravail, c’est un planning bien précis et respecté. Si celui-ci est bien calé, il est néanmoins adaptable. Un rendez-vous médical ou un proche qui a besoin de vous pourront passer en priorité sans prendre un jour de congé, il suffira de travailler un peu plus le jour d’après pour compenser.

 

Et vous, pour ou contre le télétravail ?

 

Sarah Belnez pour Sereni Mgazine.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *